Oui, j’hiberne.

Ça, c’est moi qui suis en train de réfléchir à mon prochain sujet.

Oui, j’hiberne.

Entre les terribles nouvelles de cette fin d’année, le froid qui s’installe (pas trop par chez moi, mais quand même), une formation professionnelle a suivre (très intense) tout en continuant une petite activité d’auto-entrepreneur, la perte de mon Pikmax dont je voulais faire une review et ma tendance naturelle à procrastiner plus que de raison, ça fait bien longtemps que vous n’avez pas eu de news.

Alors…
Souvent, j’ai pensé à vous.
Souvent, je me suis dit qu’il fallait que je vous donne quelques nouvelles.
Souvent, j’ai mis en favori quelque gadget magnifique ou foireux (le deux ont leur intérêt) ou un bel article sur un nouveau câblage/réglage/tuto (ne rayez aucune mention, elles sont toutes utiles).

Mais jamais, je ne vous les fis partager.

J’ai même interrompu ma dernière vidéo en plein milieu, vous laissant dans un désarroi qu’on estimera légitime et injuste à la fois.

Pour tout cela, je vous prie de m’excuser. Je vous dirais bien que je ne le referai plus, mais ce serait faire une promesse bien intenable…

Allez, haut les cœurs, c’est Noël. A tous mes proches qui ont perdu des proches, je vous embrasse.

A tous ceux qui suivent ce blog et ses vidéos, merci, merci, merci. J’apprécie chaque commentaire à sa grande valeur.

A ceux qui se demandent si je vais finir le boulot, la réponse est oui, c’est par ici.

A tous ceux qui aiment la musique en général et le rock en particulier, deux vidéos qui m’ont marqué ces dernières semaines, alors je vous les file.

L’hypnotique Witch Doctor, de De Staat, qui ne quittait pas ma tête juste avant qu’une bande d’abrutis ne décide de tuer des gens.

et la musique qui ne quitte pas ma tête depuis, parce que mon cerveau fait de la résistance.

Je sais pas vous, mais moi, une vidéo avec Josh Homme, Dave Grohl et Jack Black avec des perruques, ça me fait la journée, sans compter que la musique est chouette.

Oui, j’emploie des formules surannées, c’est ma défense.
Joyeuses fêtes à tous.

Publicités

De retour, sans fioritures.

Bon ben me revoilà.

Je sais, j’ai mis du temps, j’ai eu quelques trucs à gérer. Alors, pas de blabla, on rentre direct dans le sujet : une nouvelle vidéo.

Cette fois-ci, je continue mon oeuvre d’amélioration d’une guitare de bas de gamme afin de la rendre jouable, sinon géniale.

la LTD VIPER-10, pas assez bien pour Môôôôsieur mon fils.

Mon grand fils ayant décidé que la guitare que je lui avais acheté il y a 2 ans (une LTD VIPER 10 un poil abimée) n’étais pas assez fun – entendez par là : n’avait pas de vibrato – j’ai donc décidé de lui passer cette merveille présentée plus haut.

Du coup, il voulais une plaque bleue, et je ne pouvais pas le laisser s’écorcher les mains sur un vibrato aussi moisi.

Voici donc la 1ère partie de la transformation de la bête : la plaque et les micros.

Comme vous le verrez, je ne suis pas au bout de mes peines, et la 2ème partie qui parlera du changement du vibrato vous montrera qu’on ne peut être sûr de rien en ce bas monde.

La suite, qui est déjà tournée, arrive très bientôt. Joyeux Halloween, ho, ho, ho !

La rentrée? Pas encore.

Allez, avouez que vous auriez rêvé dire ça gamin(e).

Eh bien moi, je le dis : j’suis pas prêt. Les vacances et 2 plantages système sur mon PC m’ont bien mis dedans, alors je prends mon temps. Je copie des liens, je prépare des vidéos, mais cool.

Promis, vous aurez des news très bientôt.

Des vidéos, comme s’il en pleuv… enfin des vidéos, quoi.

Je vous sens déçu? Ok, une news sympatoche et un peu datée que vous avez peut-être raté cet été : on peut mettre un Floyd Rose sur une LP/SG.

Oui, je sais, c’est déjà fait, et c’est très laid.

Votre cœur saigne à chaque fois que vous regardez une Les Paul Axcess. Le mien aussi, je ne suis pas un sauvage. Mais après tout, chacun fait fait ce qu’il veut de son c… chevalet.

Non, moi je parle d’un truc pas moche, et presque aussi élégant qu’un Bigsby sur une Les Paul.

Floyd Rose a entendu nos pleurs, et à trouvé le moyen de nous rendre accessible (sans jeu de mot pourri) son célèbrte vibrato sans creuser dans nos jolies grattes de pépés du rock : le FRX Surface-Mounting Tremolo System !

Hein?

Rhaaa, vous cherchez la petite bête !

Bon, en gros, c’est un Floyd qui s’installe sur une Les Paul ou une SG (en gros toute gratte avec un système Stop-bar/Tune-o-matic), sans creuser dans le corps de la gratte, et qui a suffisamment de gueule pour pas vous filer une honte éternelle auprès de vos potes gratteux.

Bon, ceux qui ont un peu d’ouverture d’esprit, hein…

Allez, une petite vidéo de présentation par le master himself, c’est très cool :

J’oubliais : y’a rien à modifier, ça se met à la place du système Tune-o-matic, et ça coûte une blinde, comme tout Floyd qui se respecte.

Allez, avouez que c’est cool !

Monter ses micros directement sur le corps… mais avec classe.

Je vous mets une jolie photo intrigante tout de suite, sinon je sens que je vais vous perdre sur le début de mon post.

Salut à tous,

Ah, les vacances… Ce moment de repos béni où l’on ne pense plus au travail, où l’on profite du soleil sur une plage paradisiaque, avec juste le bruit des vagues pour bercer la sieste et un cocktail placé là, juste à côté, avec son petit parasol dessus.

Ça doit être chouette.

En ce qui me concerne, c’est plutôt chômage, Corrèze sous la pluie, chamailleries des mômes obligés de rester à l’intérieur et plomberie.

Oui, plomberie.

Pour refaire celle de la maison de campagne (avec découverte des plancher/poutre pourris en-dessous de l’évier en plus, histoire de pimenter).

Et puis l’appel des amis à qui on a – heureusement – prêté la maison, et qui ont constaté une quantité d’eau anormale dans le garage. Le chauffe-eau, qui a laissé s’exprimer les 200-300 litres d’eau qu’il contenait afin de se venger d’avoir été abandonné si longtemps.

Que mes amis, qui se sont tapé la sale besogne d’éponger tout ça pendant que je me dorais la pilule faisais de la plomberie en Corrèze sous la pluie en soient remerciés ici, et que les cieux leur soient cléments sur un bon paquet de générations.

Bref, la rentrée, c’est cool : il fait beau, les enfants sont à l’école, et le chauffe-eau est neuf.

En plus, je viens de voir un vieux fantasme de guitar geek devenir réalité : la possibilité d’avoir des micros vissés au corps tout en conservant la possibilité d’en régler la hauteur.

Mais tout d’abord, me demanderez-vous, pourquoi donc visser les micros directement dans le corps?

D’aucuns invoquent un meilleur transfert des vibrations dudit corps aux micros, ce qui aurait une influence notable sur le son.

En ce qui me concerne, je n’ai pas pu vérifier cette assertion, mais si des petits jeunes comme Eddie Van Halen ou Guthrie Govan on finalement opté pour cette solution après avoir pas mal testé de choses, on peut considérer que ça doit avoir un fond de vérité.

Le problème habituel de cette solution, c’est qu’il faut que les cavités de micros aient exactement la profondeur désirée afin que le support du micro soit solidement accroché au corps (pour transmettre les vibrations au mieux), et non pas sur des ressorts comme sur les solutions traditionnelles (pickguard genre Strat ou pickup ring façon Les Paul).

La hauteur des micros est donc imposée, ce qui n’est pas idéal pour les malades de réglages aux petits oignons. En règle générale, ça handicape les changements de micros sur des guitares avec des cavités généralement trop profondes.

La solution? le PMS! (Pickup Mounting System) :

Une bien jolie plaque de laiton, si vous voulez mon avis. Non? Bon.

C’est une plaque en laiton (métal connu pour ses propriétés de transmission des vibrations) sur laquelle le micro va lui-même se visser. On peut régler la hauteur, un peu comme si on pouvait changer la profondeur de la cavité au besoin. C’est pas la solution parfaite, mais ça semble plutôt pas mal. De plus, on peut remettre son joli pickup ring par dessus pour faire plus joli/traditionnel/ayatollah.

Oui, évidemment, ça coûte la peau des noix (50$), et c’est pas distribué en France.

Je sens monter en moi l’envie de devenir distributeur de toutes ces petites solutions bien sympa qu’il faut tout le temps commander aux US avec la joie de payer le double du prix (frais de port + douane…).

Qui sait?

Allez, une petite vidéo** pour les plus anglophiles, on voit comment ça fonctionne.

Sur ce, bonne semaine à tous ! Oui, je vais essayer de me tenir à une news par semaine.

Non, je l’ai jamais promis.

*s’enfuit dans une gerbe d’étincelles*

**Je ne vois pas les vidéos dans les mails que m’envoie mon blog sur mobile. Êtes-vous dans ce cas aussi? Je tente le coup en créant un lien sur un mot.

Mets un peu bling bling dans ta Les Paul…

Bon, c’est probablement pas du meilleur goût, mais de loin, sur scène, ça peut intriguer : des cordiers (tailpieces) de remplacement très visuels pour remplacer ce trop classique élément dans une configuration à base de Tune-O-Matic.

Tu trouve ta Les Paul trop sage? Allez, ose !

 

De plus, c’est sensé améliorer tout un tas de trucs (sustain, intonation, look…) mais ça c’est le baratin traditionnel de tout fabricant qui se respecte.

Ça vaut dans les 80-100$, donc probablement le double en euros au taux de change guitaristique habituel.

Pour le site du fabricant, c’est par là. Rock’n’roll !

Mine de rien, c’est une bonne idée…

On essaie tous d’avoir un maximum de sustain avec nos pelles.

Si, Si, n’essayez pas de mentir. Bon, les 3 joueurs de banjo au fond de la salle, vous pouvez sortir, vous n’êtes pas concernés.

Pour les autres, en tout cas ceux qui utilisent ce type de mécaniques où la surface de contact de la mécanique avec le chevalet est assez réduite (essentiellement les vis de réglage de hauteur comme sur la photo ci-contre), on a une solution qui tape : les Babicz Full contact.

Une image valant mille mots, voici une vidéo du truc :

Bon, si c’est toujours pas clair, allez voir sur leur site. Franchement, c’est pas bête, les vibrations doivent être un poil mieux transmises au corps de la guitare avec un tel système. En plus, on doit nettement moins s’arracher les mains que sur un système vintage quand on essaie de faire un palm mute.

Au niveau prix, on est un peu cher pour les chevalets fixes alors que les blocs plus complexes (Tune-O-Matic et vibratos) sont aux prix de mêmes composants de bonne qualité.

S’ils veulent m’en envoyer quelques exemplaires, je me ferai une joie de leur faire une review détaillée 🙂

Ah, ouais, faudrait que je traduise mon site… un jour peut-être.

Système Ghost de Graphtech… une démo pas très convaincante.

J’ai vu passer ça il y a quelques jours sur Facebook, venant de Graph Tech.

Grosso modo, on utilise des pontets piezo pour fournir un signal midi à ce qu’on veut, les 6 cordes étant prises en compte individuellement.

Bon, dans le principe, ça a l’air chouette, mais pourquoi Graph Tech choisit une démo manquant à ce point de groove (le pire étant les boucles de percu), avec si mauvais goût pour les choix d’émulations et parfois même un mix mal dosé?

Au mieux, on se dit que c’est pas terrible. Au pire, on se dit que ça laggue terriblement.

Pas très vendeur, à mon avis.

A tester plus longuement un jour, ou aller voir chez Fret-Time où, au moins, le taulier joue comme une brute 🙂