A l’action !

Voui, c’est un jeu de mot pourri.

L’action, c’est la hauteur des cordes. Par rapport à quoi? Ben par rapport au manche, ou encore plus précisément par rapport au sommet des frettes.

Tout est dit dans la vidéo que je vous livre ici.

 

C’est parfois un peu confus, mais c’est de l’impro !

Je vous récapitulerai tout ça dans un prochain article, avec tous les chiffres, tous les trucs et le reste, dès qu’on en aura fini.

La semaine prochaine, on rendra la guitare plus juste, car j’aime la justice.

Oui, la justesse aussi.

Publicités

Petite modif…

Bonjour à tous,

j’ai légèrement modifié la vidéo sur la courbure du manche, que vous trouverez sur le précédent article. J’ai rajouté quelques précisions à la fin, rien de majeur, juste deux petits trucs (vers 11’10 »).

Ce soir, une nouvelle vidéo : le réglage de l’action.
Késako? Rendez-vous ce soir.

Le manche, à ne pas régler comme un manch.. ah non.

Mais au moins c'est ma maison, ma maison...

Mais au moins c’est ma maison, ma maison…

Et hop !

Après cette faille spatio-temporelle qui m’a happé pendant presque un mois, je suis de retour.

Dans un nouveau bureau, plus spacieux, plus fastueux, plus scandaleusement confortable.

C’est encore un peu le souk (mes valets n’ayant pas encore rangé l’ensemble de mes effets), mais je me suis dit qu’il était peut-être temps de vous offrir gracieusement un bout de mon savoir encyclopédique.

Dont acte, voici le troisième volet des réglages à apporter à sa guitare : le manche.

J’entends d’ici vos sourires sarcastiques. Vos sous-entendus graveleux. Vos pensées malsaines.

Fi de tout cela ! Nous allons régler la courbure dudit manch… bon, ÇA SUFFIT MAINTENANT ! Chabrot, vous sortez de la classe.

Reprenons.

Le manche, donc, est courbé par l’action des cordes qui tendent à lui donner une forme concave. Enfin, comme un arc, quoi. Ce qui est une bonne chose, mais pas trop.

Il faut en effet que le manche ne soit pas totalement droit, car cela engendre beaucoup de frise, d’autant plus si le guitariste est un bûcheron sous Guronsan ou Angus Young.

Pour ce faire, nous utilisons la tige de réglage présente dans le manche, appelé trussrod. En resserrant l’écrou ou la vis de celui-ci, on tend le trussrod qui va pousser le manche à s’opposer à la tension des cordes. En désserrant, on va dans le sens inverse.

Compliqué? Définitivement, c’est pourquoi vous pouvez allez consulter la vidéo suivante:

[http://youtu.be/Ce5aAtyUyHI]

Oui, je sais, c’est trop beau pour être vrai. Et pourtant.

Il vous en prie.