Anatomie d’une guitare jouée

Salut à tous.

Oui, je sais, je sais. Presque 6 mois sans nouvelles.

Alors on va pas épiloguer.

J’ai juste vu passer ça et, autant je suis pas fou de la reprise en elle-même, autant je trouve totalement hypnotisante la vue des cordes de guitare filmées en HD et à une vitesse qui laisse voir les oscillations des cordes.

La vidéo est visible par ici, pour ceux qui me lisent à partir de mobiles.

Pour les autres, c’est là-dessous.

Oui, je reviendrai vous faire des articles tout plein, des réglages aux petits oignons et du matos qui fait rêver/douter/rigoler.

Mais pas tout de suite, j’ai BEAUCOUP trop de boulot.

Je vous embrasse et vous remercie pour votre patience.

Le Guitar Geek.

Publicités

Nouveau et gonflé.

intriguant, non?

Allez, j’ai vraiment peu de temps en ce moment, vous l’avez bien remarqué, mais voici une petite idée bien sympa qui mérite soutien, je pense.

Transporter sa guitare est souvent un problème :

le gigbag, c’est léger, agréable à trimbaler, mais ça protège votre instrument préféré de façon un peu trop sommaire.

A l’autre bout du spectre, on a le flight-case, bien sécurisé mais lourd à porter.

Alors Thierry Sperling, musicien et abîmé du dos de son état, a eu une idée en pensant à son aibag de voiture : et si on appliquait la même idée à la guitare?

Aussitôt dit, aussitôt dans la mouise : le projet n’est pas simple à mettre en place. Une structure gonflable qui doit résister aux pressions est difficile à mettre en oeuvre, et même sa forme est complexe (une fois gonflé, un carré ne l’est plus…). La praticité de l’ensemble doit aussi être pensée…

L’inventeur passe donc du temps à réunir l’équipe qui va rendre son rêve possible, et quelques mois après, nous voici devant un projet à financer, chez Kiss Kiss Bank Bank, que je vous laisse découvrir en vidéo : la Puff Cover.

Moi, je trouve ça assez intéressant.

Et vous, franchiriez-vous le pas? Si ça vous intéresse, c’est par ici.

Au passage : c’est français et ça fabrique local, ce qui semble toujours une initiative louable.

Je vous laisse avec cette news positive, en vous demandant de pardonner ma présence épisodique. Encore quelques mois comme ça, et je redeviendrai plus actif, mais là c’est compliqué.

Tant de choses à faire….

Simple, et génial.

Parfois, une idée simple émerge, et on se dit : pourquoi ne pas y avoir pensé avant?

Voilà une toute petite invention vraiment sympa pour ceux qui aiment l’accordage en Drop D. pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, vous pouvez allez voir par ici.

Avant, pour passer d’un accordage standard au drop D, il n’y avait que 2 solutions :

  • le faire à la main entre chaque morceau.
  • utiliser le D-Tuna inventé et popularisé par Eddie Van Halen, ce qui nécessite un vibrato à blocage de type Floyd-Rose (non flottant de préférence, car sinon tout se désaccorde au passage du Mi au Ré de la corde de mi grave).

Avouez que c’est ballot.

Ben, il y a des gars qui réfléchissent, et qui ont inventé une solution qui fonctionne quelle que soit la guitare (à part pour les vibratos flottants ou le ré-accordage s’impose, donc c’est lourd).

Je vous présente donc le Pitch-Key, qui a l’avantage de s’installer en un éclair, de ne rien changer à votre gratte et de faire le job. Elle est pas belle, la vie?

Le Pitch-Key, ou le gros son à portée d’acoustique.

En gros, c’est un petit gadget qui s’installe directement sur la corde de Mi (et pourquoi pas sur d’autres, ils proposent plein de possibilités sur leur site…) et qui va tendre ladite corde en tournant une molette avec butée, préréglée de façon à passer du Ré au Mi, donc.

Simple, et génial, mais vous bouillez d’impatience, alors voilà la vidéo de présentation.

Ça vaut 33$, hélas pas encore distribué en France. Il suffit d’avoir un pote aux US ou en Angleterre, où la facture est alors de 20£.

Je dis : bravo.

London’s calling.

Une petite news en passant, que la plupart d’entre vous aura déjà vu passer mais qui me donne bonne conscience en attendant de réinstaller mon soft de montage (oui, il y a une vidéo en attente).

Marshall, la marque d’ampli so british, a une petite place dans le cœur de chacun d’entre nous. Je crois que, plus encore que Fender ou Gibson, c’est LA marque emblématique du rock.

Ma config pour « tricoter » à la maison, devant la télé.

Le mur de Marshall, un vieux fantasme qui a la peau tellement dure que les stars continuent à en installer en concert, alors que tout passe par un petit machin planqué sous la scène repris et amplifié par la sono.

Alors quand ils sortent un frigo, on a tous envie de l’acheter ou de s’en bricoler un (j’ai le mini-bar, il faut plus que je trouve l’habillage). Parce que c’est juste tellement rock.

This is porn.

Quand ils sortent un casque, ça fait bien envie aussi, encore que la méfiance soit de mise : le look, oui, mais on a tous nos petites préférences en matière de bon son.

Je sais pas vous, mais je trouve que ça a la classe quand même.

En tout cas, on a plus la classe avec ça qu’avec une merde un vol qualifié une escroquerie scandaleuse un gadget médiocre bien qu’épouvantablement coûteux de chez Beats. Et il coûte pas cher.

Alors, quand ils sortent un téléphone… ben on regarde, forcément.

Et là, franchement, ça fait envie, même si on est un fan de la pomme.

Le London, téléphone made in Marshall

L’est-y pas mignon, ce téléphone?

C’est juste qu’il a la classe, ce téléphone. Et qu’il est pensé pour les musicien(ne)s qui ont envie d’afficher leurs couleurs.

Les specs? On y va :

  • double haut-parleur (ne cherchez pas, vos iPhones sortent en mono par l’unique HP, je le sais, j’en ai eu plusieurs) avec renforcement des basses
  • carte son hi-fi
  • micro stéréo
  • double sortie casque avec niveaux indépendants (là, Marshall, tu viens de faire un grand pas pour les couples)
  • du (look) laiton un peu partout pour bien marque la filiation avec les amplis mythiques
  • une molette de volume, au look typique aussi (en ce qui me concerne, je trouve ça complètement très beau)Bouton_Phone_Marshall
  • une finition noire mat avec effet de matière genre tolex des amplis, y’a pas plus classe et ça tape grave avec le laiton…
  • une batterie de 2500 mAh (de quoi voir venir un peu : 450 heures en veille, 12 heures de tchatche, 7 heures de video ou encore 55 heures de musique – 31 heures avec les HP externes)
  • 16 Gb de stockage interne, extensible par MicroSD (donc jusqu’à 64 Gb supplémentaire à un prix ridicule)
  • ratio signal/bruit de 120dB
  •  lecture 192kHz 24-bit
  • filtres de sur-échatillonnage audiophiles pour passer de 44.1kHz aux fameux 96kHz 16/24-bit
  • écouteurs intra-auriculaires Marshall avec le contrôle du volume et le micro
  • Android Lollipop (le dernier en date, donc) et 4G

Bon, ben c’est pas trop mal, comme tableau de bord, non?

Ah, j’oubliais : le prix catalogue est de 549€. je dis que pour un téléphone qui va jusqu’à 11, ça va.

Quelques photos pour se faire plaisir…

marshall_london_press_17

Franchement, c’est pas plus classe qu’un iPhone ou un Galaxy?

marshall_london_press_2

Non, vous ne rêvez pas : deux sorties casque avec volume indépendant…

marshall_london_press_16

Même les accessoires sont rock…

Une vidéo? Si vous voulez.

Allez, je crois que les jours de mon téléphone sont comptés.

C’est l’été, c’est léger.

Salut à tous !

« Lano Beach – Savai’i, 2007 » by Neil

Bon, je sais que je ne suis pas actif du tout et que j’ai pas trop d’excuses, mais c’est l’été : le contenu du site est donc aussi léger que la petite brise marine qui, j’en suis sûr, caresse vos joues sur la plage idyllique où vous êtes confortablement en train de me lire.

D’ailleurs, vous avez mieux à faire que de regarder votre portable, alors rangez-moi ça, et on se retrouve plus tard, avec la suite des aventures de la sous-Strat sur laquelle j’ai déjà bossé longuement (voir toute la série « réglages » sur Youtube).

Bon, c’est bien parce que c’est vous, juste une petite vidéo marrante où un guitariste enchaîne 100 génériques TV à la gratte.

Léger, je vous ai dit.

Allez donc vous baigner !

Du midi dans ta folk.

Bon, tout le monde l’a vu passer depuis plus d’une semaine, mais pour les quelques retardataires qui auraient passé les 10 derniers jours loin de leur écran, voici le gros buzz du moment : une interface midi à coller sur une guitare acoustique, l’ACPAD  :

l’ACPAD, pour ACoustic PAD j’imagine…

C’est une campagne kickstarter qui va à mon avis boucler très vite ses objectifs, au rythme où l’on voit se répandre la nouvelle dans toute la presse spécialisée et plus particulièrement sur Facebook.

En long, en large et en travers, voici les spécifications de la bête :

– c’est une plaque à coller sur la table (c’est plus pratique à manipuler, sur la table…)
– midi par USB et sans fil
– batterie rechargeable intégrée, mais on peut la laisser branchée pour une session en studio
– capteurs de vélocité et pas de latence (ils disent tous ça)
– ne perturbe pas les qualités acoustiques de la guitare, ne faisant que 2 mm d’épaisseur (alors là, je demande vraiment à voir, car c’est tout à fait impossible)
– futures version customisables (bois, blanc, noir…), au cas où le look TRON ne vous plaise pas.

la vidéo que vous avez probablement tous vue est par ici.

En ce qui me concerne, je trouve l’idée bien plus intéressante sur une guitare électrique, mais bon, il en faut pour tous les goûts 🙂

Le lien vers le biniou? Mais bien sûr… c’est par ici.