Nouveau et gonflé.

intriguant, non?

Allez, j’ai vraiment peu de temps en ce moment, vous l’avez bien remarqué, mais voici une petite idée bien sympa qui mérite soutien, je pense.

Transporter sa guitare est souvent un problème :

le gigbag, c’est léger, agréable à trimbaler, mais ça protège votre instrument préféré de façon un peu trop sommaire.

A l’autre bout du spectre, on a le flight-case, bien sécurisé mais lourd à porter.

Alors Thierry Sperling, musicien et abîmé du dos de son état, a eu une idée en pensant à son aibag de voiture : et si on appliquait la même idée à la guitare?

Aussitôt dit, aussitôt dans la mouise : le projet n’est pas simple à mettre en place. Une structure gonflable qui doit résister aux pressions est difficile à mettre en oeuvre, et même sa forme est complexe (une fois gonflé, un carré ne l’est plus…). La praticité de l’ensemble doit aussi être pensée…

L’inventeur passe donc du temps à réunir l’équipe qui va rendre son rêve possible, et quelques mois après, nous voici devant un projet à financer, chez Kiss Kiss Bank Bank, que je vous laisse découvrir en vidéo : la Puff Cover.

Moi, je trouve ça assez intéressant.

Et vous, franchiriez-vous le pas? Si ça vous intéresse, c’est par ici.

Au passage : c’est français et ça fabrique local, ce qui semble toujours une initiative louable.

Je vous laisse avec cette news positive, en vous demandant de pardonner ma présence épisodique. Encore quelques mois comme ça, et je redeviendrai plus actif, mais là c’est compliqué.

Tant de choses à faire….

Publicités

Simple, et génial.

Parfois, une idée simple émerge, et on se dit : pourquoi ne pas y avoir pensé avant?

Voilà une toute petite invention vraiment sympa pour ceux qui aiment l’accordage en Drop D. pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, vous pouvez allez voir par ici.

Avant, pour passer d’un accordage standard au drop D, il n’y avait que 2 solutions :

  • le faire à la main entre chaque morceau.
  • utiliser le D-Tuna inventé et popularisé par Eddie Van Halen, ce qui nécessite un vibrato à blocage de type Floyd-Rose (non flottant de préférence, car sinon tout se désaccorde au passage du Mi au Ré de la corde de mi grave).

Avouez que c’est ballot.

Ben, il y a des gars qui réfléchissent, et qui ont inventé une solution qui fonctionne quelle que soit la guitare (à part pour les vibratos flottants ou le ré-accordage s’impose, donc c’est lourd).

Je vous présente donc le Pitch-Key, qui a l’avantage de s’installer en un éclair, de ne rien changer à votre gratte et de faire le job. Elle est pas belle, la vie?

Le Pitch-Key, ou le gros son à portée d’acoustique.

En gros, c’est un petit gadget qui s’installe directement sur la corde de Mi (et pourquoi pas sur d’autres, ils proposent plein de possibilités sur leur site…) et qui va tendre ladite corde en tournant une molette avec butée, préréglée de façon à passer du Ré au Mi, donc.

Simple, et génial, mais vous bouillez d’impatience, alors voilà la vidéo de présentation.

Ça vaut 33$, hélas pas encore distribué en France. Il suffit d’avoir un pote aux US ou en Angleterre, où la facture est alors de 20£.

Je dis : bravo.

London’s calling.

Une petite news en passant, que la plupart d’entre vous aura déjà vu passer mais qui me donne bonne conscience en attendant de réinstaller mon soft de montage (oui, il y a une vidéo en attente).

Marshall, la marque d’ampli so british, a une petite place dans le cœur de chacun d’entre nous. Je crois que, plus encore que Fender ou Gibson, c’est LA marque emblématique du rock.

Ma config pour « tricoter » à la maison, devant la télé.

Le mur de Marshall, un vieux fantasme qui a la peau tellement dure que les stars continuent à en installer en concert, alors que tout passe par un petit machin planqué sous la scène repris et amplifié par la sono.

Alors quand ils sortent un frigo, on a tous envie de l’acheter ou de s’en bricoler un (j’ai le mini-bar, il faut plus que je trouve l’habillage). Parce que c’est juste tellement rock.

This is porn.

Quand ils sortent un casque, ça fait bien envie aussi, encore que la méfiance soit de mise : le look, oui, mais on a tous nos petites préférences en matière de bon son.

Je sais pas vous, mais je trouve que ça a la classe quand même.

En tout cas, on a plus la classe avec ça qu’avec une merde un vol qualifié une escroquerie scandaleuse un gadget médiocre bien qu’épouvantablement coûteux de chez Beats. Et il coûte pas cher.

Alors, quand ils sortent un téléphone… ben on regarde, forcément.

Et là, franchement, ça fait envie, même si on est un fan de la pomme.

Le London, téléphone made in Marshall

L’est-y pas mignon, ce téléphone?

C’est juste qu’il a la classe, ce téléphone. Et qu’il est pensé pour les musicien(ne)s qui ont envie d’afficher leurs couleurs.

Les specs? On y va :

  • double haut-parleur (ne cherchez pas, vos iPhones sortent en mono par l’unique HP, je le sais, j’en ai eu plusieurs) avec renforcement des basses
  • carte son hi-fi
  • micro stéréo
  • double sortie casque avec niveaux indépendants (là, Marshall, tu viens de faire un grand pas pour les couples)
  • du (look) laiton un peu partout pour bien marque la filiation avec les amplis mythiques
  • une molette de volume, au look typique aussi (en ce qui me concerne, je trouve ça complètement très beau)Bouton_Phone_Marshall
  • une finition noire mat avec effet de matière genre tolex des amplis, y’a pas plus classe et ça tape grave avec le laiton…
  • une batterie de 2500 mAh (de quoi voir venir un peu : 450 heures en veille, 12 heures de tchatche, 7 heures de video ou encore 55 heures de musique – 31 heures avec les HP externes)
  • 16 Gb de stockage interne, extensible par MicroSD (donc jusqu’à 64 Gb supplémentaire à un prix ridicule)
  • ratio signal/bruit de 120dB
  •  lecture 192kHz 24-bit
  • filtres de sur-échatillonnage audiophiles pour passer de 44.1kHz aux fameux 96kHz 16/24-bit
  • écouteurs intra-auriculaires Marshall avec le contrôle du volume et le micro
  • Android Lollipop (le dernier en date, donc) et 4G

Bon, ben c’est pas trop mal, comme tableau de bord, non?

Ah, j’oubliais : le prix catalogue est de 549€. je dis que pour un téléphone qui va jusqu’à 11, ça va.

Quelques photos pour se faire plaisir…

marshall_london_press_17

Franchement, c’est pas plus classe qu’un iPhone ou un Galaxy?

marshall_london_press_2

Non, vous ne rêvez pas : deux sorties casque avec volume indépendant…

marshall_london_press_16

Même les accessoires sont rock…

Une vidéo? Si vous voulez.

Allez, je crois que les jours de mon téléphone sont comptés.

Un cadeau idéal pour mon non-anniversaire.

Vous connaissez évidemment le Polytune.

Non ?

polytune-2-smallBon, en gros c’est un accordeur au format pédale des plus pratiques et révolutionnaires, car il vous permet de voir la jus
sse de toutes vos cordes en même temps, vous faisant gagner un temps précieux.

En gros : vous strummez toutes les cordes, elles s’affichent toutes à l’écran constitué de leds et vous voyez en un coup d’œil lesquelles sont désaccordées, ainsi que leur hauteur par rapport à l’accord.

La force du truc, c’est que dès que vous en modifiez une, l’appareil switche immédiatement sur une vue plus classique ne concernant que la corde en question.

C’est bien, c’est beau, c’est boche.

Ah. On me fait signe à l’oreillette que c’est danois, en fait.

Bon, bref, si vous ne deviez garder qu’un accordeur sur votre pedalboard, ce serait probablement celui-ci.

A propos de pedalboard, nos amis danois se sont dit que certains apprécieraient que l’accordeur ne prenne pas trop de place parce que, bon, c’est quand même pas le truc le plus important…

Qu’à cela ne tienne, ils en ont sorti une version plus petite, toute mignonne, j’ai nommé : le Polytune mini. Ils ont d’ailleurs toute une série de pédales à ce format, et franchement elles sont toutes trop choupinettes.

Franchement, il est pas chou, le mini?

Franchement, il est pas chou, le mini?

« C’est bien joli tout ça, mais ça prend encore de la place sur le pedalboard », allez-vous me rétorquer à raison.

Mais bon, on arrête pas un danois en si bon chemin.

« Si on en faisait un clip? » Se sont-ils dit… Et là, ils ont bossé grave.

Une petite idée de la taille des composants...

Une petite idée de la taille des composants…

Je vous laisse le soin de découvrir la vidéo qui en parle, mais en gros, pour caser un truc aussi fou dans un espace aussi réduit (10 fois plus serré que sur l’original), il a fallu faire beaucoup bosser les ingés, et empiler plusieurs couches de circuits imprimés.

Ça fonctionne exactement comme l’original, avec quelques petites ruses en plus (genre le retournement automatique de l’affichage pour permettre de le placer dans le sens qui convient le mieux).

Au finish, on a probablement l’accordeur de tête le plus sexy jamais créé. Peut-être pas le plus discret, mais bon, on a rien sans rien.

je préfère derrière la tête, moi...

je préfère derrière la tête, moi…

TC PolyTune Clip angles-630-80

le truc sous tous les angles…

Ah oui, ça va coûter dans les 49€. Je n’ai pas trouve comment il s’alimente, et je ne suis pas sûr que les finitions vintages (donc avec un vernis cellulosique) apprécient beaucoup le caoutchouc du clip (dans le doute, ne ruinez pas une gratte à 15000€).

Ah, tiens, comme d’hab, j’ai été trop fainéant, Audiofanzine vient de dégainer un article- et un test – sur le bestiau avant moi, je vous propose donc d’aller le lire par là.

Allez, a plus !

 

 

Le Pykmax, on en parle…

Salut à tous !

Bon, j’ai pas été très actif ces derniers jours, car j’ai eu deux semaines un peu pénibles (pas pris pour un boulot super-intéressant, pour lequel on m’a fait un peu marner 3 mois 1/2, relance de la procédure « trouver un job au plus vite » etc.).

Moi, ces dernières semaines…

Je ne vous oublie pas, mais là j’ai piscine, comme disait l’autre.

Alors un petit truc à se mettre sous la dent : je vous parle depuis quelque temps du Pykmax, que j’ai depuis Noël, et il faut que je vous fasse un test vidéo, même si je joue comme une crêpe mal cuite.

Et je viens de voir passer ça, donc je vous l’envoie, ça vous permettra d’avoir l’avis d’un gars bien meilleur que moi, mais je pense qu’on arrive aux même conclusions, vu que Guitar World recommande le bestiau.

Sans plus attendre, la vidéo de Paul Riario, qui s’essaye à ce tout nouveau médiator, qui je suis sûr va en tenter plus d’un.

Bonne semaine à tous !

Bon, j’ai un peu menti.

Oui, j’avoue, j’ai menti.

Je vous ai promis de passer plus souvent pour vous donner des nouvelles, et je ne l’ai pas fait.

J’ai pris la bonne résolution pour 2015 d’être plus régulier sur mes posts, et voyez le résultat : ça fait 15 jours que je n’ai rien posté.

Oui, j’ai honte. Mais c’est bon, la honte.

Bon, puisque j’ai grave la flemme de continuer mon passionnant article sur l’ergonomie, que j’ai pas monté les vidéos de mon recollage de chevalet et que j’ai pas envie de vous parler des incroyables micros Fluence de chez Fishman, ben je vous jette en pâture un petit truc absolument inutile : un kickstarter pour une installation qui vous permettra de mettre des lasers sur votre gratte.

L’effet est absolument merdique (ça éclaire les doigts, Wooo!), le bitoniau encombrant sur la guitare, mais ils ont réussi à financer leur projet, grâce à 32 inconscients* qui leur ont permis d’atteindre les 7000$ d’objectif…

Oui, j’ai honte, mais c’est pas grave.

Bonne semaine à tous !

* en fait, c’est peut-être juste des personnes qui ont très mauvais goût, ou Steve Vai**.

** je me moque, mais j’adore Steve Vai.

Oui, non mais là, faut pas abuser.

Vous avez toujours rêvé de jouer de la guitare, mais ne voulez pas vous embêter à apprendre?

Un copain punk vous a dit qu’il suffisait de savoir jouer un seul accord et de le déplacer sur le manche?

Votre rêve peut devenir réalité, avec le Hand Chord, qui recherche des financeurs.

Le Hand Chord, une main gauche pour les débutants.

 

Je ne sais pas si c’est un poisson d’avril en avance, mais je crois que ce kickstarter n’aura pas mon soutien financier.

Ceci dit, mon intégrité journalistique (ha ha) me pousse à vous donner plus d’information.

En gros, c’est une sorte de « main gauche pour les nuls » : on configure la partie qui est au contact des cordes afin de réaliser un barré qui pourra donc être déplacé sur tout le manche.

on configure l’unique accord qu’on va utiliser…

On n’a plus qu’à appliquer l’accessoire où l’on veut, l’appareil étant accroché à la main gauche (la vraie) par un appendice rappelant vaguement un poing américain.

On peut même remplacer le « doigt » qui fait le barré par un slide, ce qui donne accès à un florilèges de possibilités.

Et hop! On remplace un « doigt » par un slide bar, et on devient un pro de la country ! Ou pas.

Bon, ça ne prend pas en compte de fait que les cases deviennent de plus en plus étroites à hauteur de manche, mais ça doit être jouable sur les 14 premières.

Allez, la vidéo de promotion du truc : rien que pour toi, ami lecteur.

C’est beau, mais je préfère quand même jouer avec mes doigts.

Et qu’un guitariste débutant apprenne plus d’un accord par chanson.

Je dis ça, je dis rien.