London’s calling.

Une petite news en passant, que la plupart d’entre vous aura déjà vu passer mais qui me donne bonne conscience en attendant de réinstaller mon soft de montage (oui, il y a une vidéo en attente).

Marshall, la marque d’ampli so british, a une petite place dans le cœur de chacun d’entre nous. Je crois que, plus encore que Fender ou Gibson, c’est LA marque emblématique du rock.

Ma config pour « tricoter » à la maison, devant la télé.

Le mur de Marshall, un vieux fantasme qui a la peau tellement dure que les stars continuent à en installer en concert, alors que tout passe par un petit machin planqué sous la scène repris et amplifié par la sono.

Alors quand ils sortent un frigo, on a tous envie de l’acheter ou de s’en bricoler un (j’ai le mini-bar, il faut plus que je trouve l’habillage). Parce que c’est juste tellement rock.

This is porn.

Quand ils sortent un casque, ça fait bien envie aussi, encore que la méfiance soit de mise : le look, oui, mais on a tous nos petites préférences en matière de bon son.

Je sais pas vous, mais je trouve que ça a la classe quand même.

En tout cas, on a plus la classe avec ça qu’avec une merde un vol qualifié une escroquerie scandaleuse un gadget médiocre bien qu’épouvantablement coûteux de chez Beats. Et il coûte pas cher.

Alors, quand ils sortent un téléphone… ben on regarde, forcément.

Et là, franchement, ça fait envie, même si on est un fan de la pomme.

Le London, téléphone made in Marshall

L’est-y pas mignon, ce téléphone?

C’est juste qu’il a la classe, ce téléphone. Et qu’il est pensé pour les musicien(ne)s qui ont envie d’afficher leurs couleurs.

Les specs? On y va :

  • double haut-parleur (ne cherchez pas, vos iPhones sortent en mono par l’unique HP, je le sais, j’en ai eu plusieurs) avec renforcement des basses
  • carte son hi-fi
  • micro stéréo
  • double sortie casque avec niveaux indépendants (là, Marshall, tu viens de faire un grand pas pour les couples)
  • du (look) laiton un peu partout pour bien marque la filiation avec les amplis mythiques
  • une molette de volume, au look typique aussi (en ce qui me concerne, je trouve ça complètement très beau)Bouton_Phone_Marshall
  • une finition noire mat avec effet de matière genre tolex des amplis, y’a pas plus classe et ça tape grave avec le laiton…
  • une batterie de 2500 mAh (de quoi voir venir un peu : 450 heures en veille, 12 heures de tchatche, 7 heures de video ou encore 55 heures de musique – 31 heures avec les HP externes)
  • 16 Gb de stockage interne, extensible par MicroSD (donc jusqu’à 64 Gb supplémentaire à un prix ridicule)
  • ratio signal/bruit de 120dB
  •  lecture 192kHz 24-bit
  • filtres de sur-échatillonnage audiophiles pour passer de 44.1kHz aux fameux 96kHz 16/24-bit
  • écouteurs intra-auriculaires Marshall avec le contrôle du volume et le micro
  • Android Lollipop (le dernier en date, donc) et 4G

Bon, ben c’est pas trop mal, comme tableau de bord, non?

Ah, j’oubliais : le prix catalogue est de 549€. je dis que pour un téléphone qui va jusqu’à 11, ça va.

Quelques photos pour se faire plaisir…

marshall_london_press_17

Franchement, c’est pas plus classe qu’un iPhone ou un Galaxy?

marshall_london_press_2

Non, vous ne rêvez pas : deux sorties casque avec volume indépendant…

marshall_london_press_16

Même les accessoires sont rock…

Une vidéo? Si vous voulez.

Allez, je crois que les jours de mon téléphone sont comptés.

Publicités

La rentrée? Pas encore.

Allez, avouez que vous auriez rêvé dire ça gamin(e).

Eh bien moi, je le dis : j’suis pas prêt. Les vacances et 2 plantages système sur mon PC m’ont bien mis dedans, alors je prends mon temps. Je copie des liens, je prépare des vidéos, mais cool.

Promis, vous aurez des news très bientôt.

Des vidéos, comme s’il en pleuv… enfin des vidéos, quoi.

Je vous sens déçu? Ok, une news sympatoche et un peu datée que vous avez peut-être raté cet été : on peut mettre un Floyd Rose sur une LP/SG.

Oui, je sais, c’est déjà fait, et c’est très laid.

Votre cœur saigne à chaque fois que vous regardez une Les Paul Axcess. Le mien aussi, je ne suis pas un sauvage. Mais après tout, chacun fait fait ce qu’il veut de son c… chevalet.

Non, moi je parle d’un truc pas moche, et presque aussi élégant qu’un Bigsby sur une Les Paul.

Floyd Rose a entendu nos pleurs, et à trouvé le moyen de nous rendre accessible (sans jeu de mot pourri) son célèbrte vibrato sans creuser dans nos jolies grattes de pépés du rock : le FRX Surface-Mounting Tremolo System !

Hein?

Rhaaa, vous cherchez la petite bête !

Bon, en gros, c’est un Floyd qui s’installe sur une Les Paul ou une SG (en gros toute gratte avec un système Stop-bar/Tune-o-matic), sans creuser dans le corps de la gratte, et qui a suffisamment de gueule pour pas vous filer une honte éternelle auprès de vos potes gratteux.

Bon, ceux qui ont un peu d’ouverture d’esprit, hein…

Allez, une petite vidéo de présentation par le master himself, c’est très cool :

J’oubliais : y’a rien à modifier, ça se met à la place du système Tune-o-matic, et ça coûte une blinde, comme tout Floyd qui se respecte.

Allez, avouez que c’est cool !